5. mag, 2018

Trump insiste: "Armement et formation des enseignants".

Nous répondons: il est temps d'abolir l'école.
Beaucoup disent que l'éthique du travail est l'éthique des esclaves et je suis entièrement d'accord. Beaucoup de gens disent que les gens sont agressifs parce qu'ils s'entraînent et éduquent dans la compétition. Ils disent aussi que la concurrence et la cupidité de ceux qui deviennent puissants sont contre la protection de la planète Terre, détruisant plutôt notre planète. On peut en déduire que pour des gens malhonnêtes, destructeurs d'équilibres planétaires, des hommes de pouvoir cupides créeront les conditions pour lesquelles des milliards d'êtres humains disparaîtront à cause de la cessation de la vie sur terre. Je suis d'accord avec ces choses et j'irai plus loin. Que pouvons-nous faire si ceux que je qualifie de puissants et de destructeurs commandent tous les coins du monde? Que pouvons-nous faire contre leur pouvoir de gérer et de contrôler la vie des autres? Nous pouvons faire peu à court terme, mais il est urgent de créer de nouveaux types d'êtres humains et, pour ce faire, nous devons commencer à l'école, même après son abolition. L'obligation scolaire doit être éliminée. C'est à l'école que, avec le système de vote, commence l'entraînement pour la compétition, l'agression, la culture de la possession des choses et la culture des différences. Différences de couleur, de richesse, d'audace, de tendance à abuser. L'école ne sert plus. Nous devons placer l'éducation parentale contre l'éducation ou l'élevage à l'état d'esclavage. Les parents doivent recouvrer pleinement le droit d'élever et d'éduquer leurs enfants selon leur pensée qui ne mène pas à la compétition, ni à l'abus ou au racisme. L'information circule sur le net avec une grande facilité de récupération, les parents doivent seulement apprendre à les utiliser au maximum. La socialisation se réalise sans être en classe, mais avec des jeux, des sports, une culture écologique, une culture en plein air. Les jeux modernes ne sont plus idiots, mais instructifs et éducatifs. Le culte de la terre enseigné collectivement et l'éducation à domicile où chaque parent, met son empreinte, sa volonté, nous devons nous concentrer sur une éducation collective écologique et planétaire et une éducation familiale individuelle. Ce n'est plus à l'État d'éduquer nos enfants selon une rhétorique classiste et un sens du devoir qui prédispose à une éthique de l'esclavage, sans parler des religions, dont chacune a son propre dieu, ce qui est mieux que celui de la autres.