22. set, 2017

Le rôle de l'enseignement et la plasticité du cerveau humain.

L'éducation, préparée et fournie par la société, ne peut ignorer des périodes de grande plasticité du cerveau au cours desquelles l'apprentissage est plus facile. De la maternelle à l'école secondaire, l'éducation scolaire entre trois ans et l'adolescence est fondamentale. Ce n'est pas un hasard si le christianisme et les autres religions capables d'imposer leurs propres politiques mettent le catéchisme dans les programmes scolaires à cet âge. Tout l'école est importante, cependant, c'est surtout dans les premières années de la vie où le cerveau est formé. Il est de la tâche des adultes de trouver des arguments pour les jeunes et de les aider à former leur propre cerveau, qui sera celui qui mènera les comportements demain. Le rôle que l'école joue et celui des parents sont des tâches très importantes, et ce rôle ne doit jamais être imposé aux structures qui enseignent les enseignements confessionnels. Puisque l'école ne peut pas se débarrasser des liens des doctrines, la parentalité reste le seul antidote contre le non developpement des personnalités et les esprits critiques que les confessions espèrent toujours submerger. Construire les générations de demain est une question de responsabilité civile énorme.